Gravir les échelons du “Coming Out”

“Le Coming Out se fait généralement en étapes”

Le ‘Coming Out’est l’acte de faire part au monde de son homosexualité. Souvent, c’est décidé par soi-même, et non par  des homophobes et transphobes insensibles, qui dévoilent l’identité d’une personne par chantages ou menaces. Le coming-out se fait généralement en étapes :

Premièrement, l’acceptation de soi : Je suis qui je suis, j’aime qui j’aime, et c’est ainsi. Cela permet d’avoir confiance en soi, non seulement du fait qu’on soit LGBT, mais aussi, au boulot, durant les études, envers les amis, etc. Cela permet aussi de se sentir bien dans sa tête et dans son corps : moins de stress, moins de frayeur.

Deuxièmement, le coming-out envers les proches ;  les amis et la famille. C’est cette étape qui est la plus cruciale et décisif ; surtout pour un jeune et qui aura une incidence sur son développement et son avenir. Pour un jeune LGBT, le coming-out envers les proches ne se limite pas à dire : « maman, papa, vous savez, je suis homosexuelle ! » Il y a toute une série de mesures à prendre avant: avoir une discussion générale de l’homosexualité, préparer les parents pour comprendre qu’être LGBT n’est  pas un crime ni un péché ni une anomalie. Il faut  avoir le soutien de son frère, de sa sœur, cousins, tantes qui ont une ouverture d’esprit ; puis finalement, dire aux parents ce qu’on est. Il faut noter que les parents ne sont pas à blâmer pour l’homosexualité de leurs enfants et que leur rêves (parents et enfants) peuvent encore être réalisés. Cette préparation permet au jeune LGBT d’avoir cette soutien si primordiale pour son bon développement sans être mis-à-la-porte sans toit ni quoi vivre.

Dernièrement, le coming-out au boulot ou envers la société. Avec le soutien de son entourage, permettre à la société de respecter les gens tels quels sont. Souvent le coming-out public a pour objectifs : 1) La visibilité – qu’être LGBT c’est normal et sa coupe à travers les cultures et les sociétés, 2) Inspirer les autres personnes LGBT, y compris ces jeunes sans repères, sujet a des brimades et menaces qui résultent souvent à des troubles mentaux ou même aux suicide – ici, le coming-out s’applique aussi pour les personnes non-LGBT mais qui sont des allies a la cause pour permettre une évolution des mentalités et des lois et 3) Comme un appel aux autres LGBT et pairs de notre identité commune afin de faire des rencontres amis et amant.

Caressez vous les oreilles avec cette merveilleuse chanson de Diana Ross: I’m Coming Out

Upcoming Events More

Others about us

  • Eric Whitaker (U.S. Department of State)

    I find the youngsters of Young Queer Alliance very creative and I welcome this shelter project in Mauritius. Congratulations for this beautiful project that I will surely narrate at Washington. 

  • Saarvesh Doorjean (Peer Outreach, YQA)

    I am so proud of us. I have learnt many things and got to know many people working with the Young Queer Alliance. A big thank you and the team at YQA.

  • Aldo Dell'Ariccia (European Union)

    I took the opportunity to comment the initiative of the Young Queer Alliance for launching a national campaign theme "Equality for All", and thank the members of the association for their determination and dynamism.

Services Map